Les bonnes raisons d’avoir un correspondant

Les bonnes raisons d’avoir un correspondant

Apprendre une langue étrangère peut parfois s’avérer difficile, en particulier si vous n’avez pas l’occasion de la pratiquer au quotidien. Pour remédier à ce problème, beaucoup de personnes entretiennent des correspondances à l’international avec un partenaire d’apprentissage. Excellente méthode pour progresser et découvrir une nouvelle culture, découvrez dans cet article les avantages d’avoir un correspondant.

Le privilège de pratiquer avec un natif

Échanger avec un natif est un réel atout pour les personnes souhaitant s’améliorer dans une langue. En effet, le correspondant – qui maîtrise parfaitement la langue cible – est en mesure d’aider son partenaire en le corrigeant et en lui apprenant de nouveaux mots. L’élève natif peut enseigner à son correspondant des expressions courantes, souvent peu enseignées en classe, et ainsi faciliter la progression de l’élève.

L’apprentissage de la langue est donc bien plus naturel et conversationnel. En maintenant une correspondance régulière, les élèves gagnent en fluidité non seulement à l’oral, mais parviennent également à nettement s’améliorer à l’écrit, le tout, en alliant l’utile à l’agréable. Par ailleurs, l’environnement d’apprentissage entre correspondants est totalement tolérant. Les jeunes peuvent se libérer du stress ou de la gêne souvent ressentie lors de l’apprentissage scolaire par peur d’être jugés.

La possibilité de partir en échange linguistique

Après de longues périodes d’échange, les élèves peuvent planifier des voyages et se rendre visite durant les vacances scolaires. En plus d’être un excellent moyen pour progresser dans la langue cible, cela permet aux élèves d’apprendre à se connaître au-delà des lettres ou messages interposés. Les séjours entre correspondants ont par ailleurs l’avantage d’être particulièrement économiques pour les parents. En effet, la famille ne paye généralement que le billet d’avion à destination du pays étranger.

Sur  place, les correspondants sont souvent logés et nourris aux frais de la famille d’accueil. En vivant au sein de la famille de leur correspondant, les élèves découvrent et vivent la culture étrangère au quotidien. En partageant des expériences et en créant des souvenirs ensemble, les jeunes renforcent leur relation et sont plus aptes à poursuivre la correspondance par la suite. Ces séjours ont l’immense avantage de plonger les élèves en immersion complète. Pour autant, ces derniers possèdent quelques repères grâce aux correspondances. Ainsi, l’accueil réservé à l’enfant est généralement très chaleureux, il se retrouve rapidement intégré à la famille et considéré comme membre à part entière.

Une autre façon de découvrir la culture de la langue cible

Entretenir une correspondance offre un autre moyen de découvrir une langue étrangère et sa culture associée. Avoir un correspondant, c’est rentrer directement dans le quotidien d’une famille typique. À travers les goûts et les coutumes de leur correspondant, les jeunes apprennent à découvrir les traditions et mœurs du pays. En parlant régulièrement avec leur partenaire venant d’un autre pays, les correspondants vivent un réel échange de culture et d’idées. Chacun d’entre eux a la chance de découvrir le pays de son ami à travers les cartes postales ou les photos envoyées. De cette manière, si un correspondant invite son compagnon à venir séjourner chez lui, le choc culturel sera certainement atténué. En effet, les échanges antérieurs auront permis d’établir des repères, si bien que lors de son arrivée, l’élève n’aura pas l’impression d’être complètement en lieu inconnu.

Discussion entre correspondant

Tisser un lien d’amitié international

Au fil des correspondances écrites et téléphoniques, les jeunes apprennent à se connaître et tissent des liens d’amitié privilégiés et durables. De manière générale, les correspondants ont souvent le même âge  ce qui facilite la mise en relation. Petit à petit, les jeunes s’informent sur leur vie quotidienne, personnelle et scolaire et apprennent à connaître leurs familles respectives. Parce qu’apprendre une langue peut souvent être une activité solitaire, avoir un correspondant permet de briser l’isolement et de trouver des personnes partageant les mêmes intérêts.

Il n’y a pas d’âge pour trouver un correspondant, que vous soyez adolescent ou adulte, cette méthode vous donne la possibilité de créer des amitiés de longue distance, différentes de l’ordinaire. Pour les adultes, avoir un correspondant offre également l’avantage d’élargir son réseau professionnel à l’international. L’idéal est de trouver un partenaire partageant les mêmes passions que vous. De cette manière, vous n’aurez pas de difficulté à échanger régulièrement et les conversations seront bien plus réjouissantes.

Une véritable motivation pour apprendre

Contrairement à l’apprentissage en solitaire, l’élève qui possède un correspondant se sent  accompagné et possède ainsi une motivation pour continuer à pratiquer la langue. Par ailleurs, la régularité des appels ou des échanges de messages interposés permet d’être très assidu sans s’en apercevoir. Avoir un correspondant diminue donc fortement le risque de démotivation, et d’autant plus si les correspondants deviennent amis.

Par ailleurs, contrairement à un apprentissage scolaire ou à des cours particuliers, discuter avec un correspondant ne demande pas beaucoup de temps. En particulier aujourd’hui avec internet où une connexion wifi suffit pour chatter avec des personnes à travers le monde. Enfin, apprendre avec un correspondant possède un côté agréable et amusant, car le partenaire natif est en capacité d’apprendre la « véritable » langue utilisée par les locaux dans la vie quotidienne. Entre les expressions courantes et les mots de jargon, apprendre la langue de son partenaire devient une partie de plaisir.

Améliorer l’expression écrite et orale

Lors des échanges entre correspondants, les jeunes doivent réaliser des efforts de recherche lors de chaque conversation, qu’elle soit écrite ou orale. En effet, écrire des messages dans une langue étrangère demande parfois de rechercher du vocabulaire, de réfléchir à la grammaire ainsi qu’à la conjugaison. Les correspondants se retrouvent, d’une certaine manière, obligés d’écrire correctement pour parvenir à se faire comprendre.

D’un autre côté, les échanges téléphoniques et vidéo (via des logiciels gratuits comme Skype par exemple) permettent d’améliorer l’expression orale. Le caractère instantané des appels téléphoniques pousse les élèves à parler de manière plus spontanée et également à commettre des erreurs. En ayant des conversations régulièrement, le rythme de diction devient plus fluide, les élèves font moins de fautes de langage et parviennent à progresser rapidement. Les échanges permettent donc de travailler tous les aspects de la langue, sous l’œil aguerri et bienveillant d’une personne native.

TROUVEZ VOTRE SÉJOUR

Une question sur ce sujet ?

Contactez-nous au 01 45 30 91 91 ou par mail en cliquant ici !

Partager cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par une *