Nos 5 conseils pour rédiger son CV en anglais

Nos 5 conseils pour rédiger son CV en anglais

Vous souhaitez décrocher un stage à l’étranger, un job d’été ou encore postuler à une offre sérieuse à l’international ? Pour cela, il vous sera nécessaire de passer par l’étape de rédaction de votre CV en anglais. Même si cela peut paraître simple aux premiers abords, la rédaction de votre CV en anglais ne signifie pas simplement de traduire votre CV du français vers l’anglais. Il existe des codes à respecter et des équivalences à rechercher. Suivez nos conseils pour écrire votre CV en anglais efficacement et éviter les pièges, vous retrouverez cette méthodologie dans les modules proposés en séjours linguistiques anglais.

1. Suivez les règles de présentation

Tout comme le CV français, le CV anglais possède ses propres règles et codes à respecter. Les rubriques qui construisent le CV anglais diffèrent par rapport à celles qui composent le CV français traditionnel. Le CV anglais débute généralement par une catégorie état civil (« personal details ») qui mentionne les informations sur le candidat. Prenez garde cependant aux informations que vous renseignez, en fonction du pays dans lequel vous postulez. Aux États-Unis notamment il est interdit de préciser son âge, son sexe ou sa situation familiale pour limiter les risques de discrimination à l’embauche, cependant la réglementation est moins stricte au Royaume-Uni.

Par ailleurs, sachez que le CV anglais intègre également une rubrique objectif (« career objective ») qui tient généralement en une phrase et dans laquelle le candidat indique son projet professionnel. Enfin, tout comme dans le CV français, on retrouve dans le CV anglais les rubriques formation, expérience professionnelle, langues et informatique et centres d’intérêt (généralement traduits part « education », « professional experience » , « languages and IT skills », « activities and interests »). Lors de la rédaction, gardez en tête que vous devez lister vos éléments par ordre décroissant de date, soit du plus récent au plus ancien.

2. Évitez la traduction mot à mot

Évitez à tout prix d’avoir recours aux logiciels de traduction automatique qui vous feront commettre des erreurs. Essayez plutôt d’utiliser le vocabulaire approprié et les équivalences anglophones. La réalisation de votre CV en anglais n’est en aucun cas un exercice de traduction, il est nécessaire de cerner les particularités du CV anglais et d’en suivre les règles. En effet, les diplômes n’ont pas la même équivalence selon les pays. Un baccalauréat français se traduira par « A-level » en Angleterre et « high school diploma » aux États-Unis. Pour ce qui est des diplômes de niveau bac+3 en France, ils se traduiront par « Bachelor’s degree », le master (bac+5) équivaut à un « Master’s degree » et enfin le doctorat se traduira par « PhD ».

De même pour vos mentions, les recruteurs anglo-saxons qui ont une culture des résultats apprécient généralement de voir figurer sur votre CV les éventuelles mentions avec lesquelles vous avez pu obtenir vos diplômes. Enfin, assurez-vous de bien traduire les termes courants que vous aurez à employer dans votre CV et de ne pas commettre de fautes sur ces mots-clés. Prenez garde notamment aux faux-amis, ces mots de la langue anglaise qui d’apparence en rappellent d’autres de la langue française, mais dont le sens diffère totalement.

3. Donnez des références

Les Anglo-saxons ont la spécificité de faire figurer sur leurs CV une rubrique « références ». En France, on parle généralement de lettre de recommandation. Si vous possédez des références de précédents employeurs désireux de vous recommander, il est vivement conseillé de les faire apparaître dans cette rubrique de votre CV. Idéalement, il est conseillé d’obtenir une référence issue du contexte professionnel ainsi qu’une référence universitaire telle qu’un professeur. Dans tous les cas, assurez-vous que votre contact soit bien au courant de figurer dans cette rubrique de votre CV afin qu’il soit capable à tout instant de témoigner de votre sérieux et de vos compétences à vos recruteurs.

Pour intégrer vos références à votre CV anglais, vous pouvez indiquer les noms et les coordonnées téléphoniques de vos contacts pour que votre recruteur puisse directement les joindre. Vous pouvez cependant choisir de ne pas indiquer directement vos contacts sur votre CV et de rédiger une phrase laissant entendre que vos références sont disponibles sur demande : « references available upon request ». Quoi qu’il en soit, ne négligez pas cette rubrique, car elle fait partie intégrante du CV anglais classique.

4. Faites réviser votre CV

Pour garantir un CV sans erreurs, faites-le corriger par quelqu’un dont l’anglais est la langue maternelle ou qui maîtrise la langue de Shakespeare. C’est cette étape qui différencie un CV moyen d’un bon CV. En effet, un anglophone saura reconnaître d’emblée si certaines de vos tournures ne font pas sens. II relèvera les éventuelles incohérences entre anglais britannique et anglais américain que vous pourrez faire sans prêter attention. Votre relecteur vous aidera également à éliminer toutes les fautes d’orthographe ou de grammaire présentes dans votre CV. Un CV rempli de fautes terminera généralement dans la pile des candidatures non retenues. Là ou un logiciel de traduction automatique ne reconnaîtra pas de fautes et vous induira en erreur, la relecture par une personne bilingue vous apportera la certitude de vous faire parfaitement comprendre et de faire bonne impression en tant que candidat de langue étrangère.

5. Allez à l’essentiel

Pensez que votre recruteur recevra sans doute des dizaines de CV. Pour cela, visez la simplicité et l’efficacité. Épargnez-lui les détails peu pertinents ou qui n’apportent pas de plus-value à votre profil par rapport au poste auquel vous postulez. Dans le doute, adoptez un CV au style neutre et personnalisez-le suivant votre domaine. Les Anglo-saxons apprécient généralement un format plutôt concis qui soit à la fois percutant et regroupe les informations essentielles de votre parcours.

Évitez à tout prix de présenter un CV de plus de 2 pages sous peine de paraître prétentieux aux yeux de votre recruteur anglais. Sachez cependant appuyer vos réalisations et les mettre en valeur. Fournissez des chiffres si vous le pouvez et donnez des détails sur les missions accomplies ainsi que les résultats atteints. Lors de la rédaction de votre CV, souvenez-vous qu’il est important de ne pas abuser du temps de votre lecteur.

Étape suivante, l’entretien d’embauche en anglais !

TROUVEZ VOTRE SÉJOUR

Une question sur ce sujet ?

Contactez-nous au 01 45 30 91 91 ou par mail en cliquant Contactez-nous !

Partager cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par une *